Navigation – Plan du site
Enseignements organisés par les centres de recherche de l’EHESS

CRIA – Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne

Christophe Duhamelle, Pierre Monnet, Michael Werner, Falk Bretschneider, Gudrun Gersmann, Christine Lebeau et Patrice Veit
p. 644-645

Texte intégral

Christophe Duhamelle, Pierre Monnet, Michael Werner, directeurs d’études
Falk Bretschneider, maître de conférences
Gudrun Gersmann, directrice de l’Institut historique allemand
Christine Lebeau, professeure à l’Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne
Patrice Veit, directeur de recherche au CNRS

Les mots de l’histoire : historiens allemands et français face à leurs concepts et à leurs outils

1Ce séminaire, organisé en partenariat avec l’Institut historique allemand de Paris et soutenu depuis 2008 par l’Université franco-allemande, s’inscrit dans la continuité et le renouvellement d’une initiative que le CRIA a développée, dès 2004, avec plusieurs partenaires. Visant à fédérer la recherche franco-allemande à Paris, le séminaire rassemble, autour d’une réflexion d’ordre essentiellement historiographique et méthodologique, chercheurs, doctorants et étudiants de master travaillant sur l’espace germanique (mais pas seulement) ou utilisant une bibliographie en allemand en sciences humaines et sociales, et spécialement en histoire. Il s’appuie sur un maillage de coopérations entre différentes institutions d’enseignement et de recherche, tant en ce qui concerne l’équipe d’enseignants-chercheurs qui animent le séminaire que des doctorants et étudiants qui y participent.

2Suivant une proposition faite par Marc-Bloch en 1928, le séminaire confronte de façon réflexive des concepts clés des sciences sociales et humaines françaises et allemandes depuis la fin du XIXe siècle et porte l’attention sur leurs transferts, (ré)appropriations, importations et exportations. Placé sous les paradigmes de l’histoire croisée et de l’interculturalité scientifique et historiographique, il entend concentrer le regard sur les temporalités, les délimitations disciplinaires et l’émergence d’objets de pensée cruciaux dans le champ des sciences humaines et sociales de part et d’autre du Rhin.

3Le principe de chaque séance consiste à faire dialoguer un historien français et un historien allemand autour d’une notion, d’un concept, d’un courant historiographique qu’il s’agit d’examiner dans une approche croisée à partir des traditions et des définitions nationales et/ou disciplinaires propres. La présentation par chaque orateur invité est suivie d’un bref commentaire réalisé par un(e) des organisateurs(trices) du séminaire et chargé(e) de rassembler et de comparer les tendances et les perspectives présentées, préalable à une discussion générale au sein du séminaire. Les thèmes suivants ont été abordés au cours de l’année :

  • Selbstzeugnis/Témoignage (Leonard V. Smith, Oberlin College, Gerhard Hirschfeld, Bibliothek für Zeitgeschichte-Université de Stuttgart, commentaire : Franziska Heimburger, Arndt Weinrich) ;
  • Stände/Ordres (Christine Lebeau, Université Paris 1-Panthéon-Sorbonne, Ferdinand Kramer, LMU Munich, commentaire : Bernd Klesmann) ;
  • Wallfahrt/Pélérinage (Waltraud Pulz, LMU Munich, Dominique Julia, EFIESS, commentaire : Christophe Duhamelle) ;
  • Hören/Écoute (Martin Kaltenecker, Université Paris-Diderot, Karsten Lichau, Centre Marc-Bloch Berlin, commentaire : Patrice Veit) ;
  • Zivilreligion / Religion civique (Hans Vorländer, Université technique de Dresde, Olivier Richard, Université de Haute-Alsace Mulhouse, commentaire : Pierre Monnet).

4Pour clôturer à la fois les séances de cette année que l’ensemble des huit années de son existence, de l’automne 2004 à juin 2012, avec cinquante-deux séances réunissant cent trois intervenants, le séminaire s’est terminé avec une journée d’études portée principalement par ses organisateurs (contributions de Patrice Veit, Christophe Duhamelle, Michael Werner, Pierre Monnet et Anna Karla) et destinée à dresser un bilan d’une ambition aussi bien intellectuelle qu’institutionnelle. Les interventions de cette journée seront publiées dans le n° 4 (2012) de la Revue de l’Institut français d’histoire en Allemagne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christophe Duhamelle, Pierre Monnet, Michael Werner, Falk Bretschneider, Gudrun Gersmann, Christine Lebeau et Patrice Veit, « CRIA – Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 644-645.

Référence électronique

Christophe Duhamelle, Pierre Monnet, Michael Werner, Falk Bretschneider, Gudrun Gersmann, Christine Lebeau et Patrice Veit, « CRIA – Centre de recherches interdisciplinaires sur l’Allemagne », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 28 juin 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/22185

Haut de page

Auteurs

Christophe Duhamelle

Articles du même auteur

Pierre Monnet

Articles du même auteur

Michael Werner

Articles du même auteur

Falk Bretschneider

Articles du même auteur

Gudrun Gersmann

Articles du même auteur

Christine Lebeau

Articles du même auteur

Patrice Veit

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org