Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Signes, formes, représentations

Les origines philosophiques de la notion d’individu à l’âge classique. Philosophie, théologie, anthropologie (II)

Lorenzo Vinciguerra
p. 584-585

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Lorenzo Vinciguerra, maître de conférences à l’Université de Reims

1La culture occidentale a développé une idée émancipatrice de l’homme, marquée par une conception qui accorde une place importante à l’individu, à l’individualité, voire à l’individualisme dans toutes les sphères de la vie humaine (éthique, sociale, politique, esthétique), Le séminaire s’est proposé une réflexion et une enquête à la fois historique et philosophique sur les origines de la conception occidentale de l’individu, en montrant à quel point elle est indissociable de la tradition théologique et de la cosmologie, et comment le paradigme moderne de l’individu souverain rencontre dès ses débuts des résistances importantes. Dans le prolongement des travaux menés l’année dernière, le séminaire a exploré certains aspects de cette problématique à travers divers champs des sciences humaines. Pour commencer, ont d’abord été analysés et discutés les concepts d’habitus et d’illusio développés par la sociologie de Bourdieu ainsi que ses emprunts à la philosophie de Spinoza (ingenium, dispositio) et de Pascal. L’arrière-plan spinoziste et la composition affective de l’individu ont fait l’objet d’une réflexion méthodologique à partir des travaux de Favret-Saada, notamment sur le problème de la relation que l’ethnologue entretient avec ses sujets d’étude, comme la sorcellerie et plus généralement la superstition. Il est apparu qu’en raison même de la nature relationnelle des êtres humains, la pleine objectivation des individus avec lesquels le chercheur entre en relation demeure problématique. De même, à la suite de la lecture de certains passages de Descartes, Spinoza, Girard et Rawls, a été mise en évidence la dimension paradoxale de certaines notions structurantes de notre modernité, tels l’égalité des chances, la méritocratie, le contractualisme social ou encore le sentiment d’injustice, qui s’appuient sur une conception morale de l’individu insuffisamment interrogée et dont les bases philosophiques paraissent contestables. Un retour critique sur le mythe de l’émancipation de l’individu incarnée par la figure d’Ulysse l’a confirmé à sa manière. Il a notamment permis de faire émerger la matrice stoïcienne de la lecture du personnage d’Odyssée devenue dominante dans la tradition occidentale, ayant pour conséquence d’occulter les traits fondamentaux de l’anthropologie homérique, plus intéressée à raconter les péripéties d’un homme qui veut avant tout rentrer chez lui. Le retour à une constitution foncièrement sociale des individus a enfin permis un nouveau questionnement de la nature de la multitude humaine. A l’opposé notamment de l’attitude sectaire, qui s’efforce de faire en sorte que l’individu s’attache à une identité exclusive, la culture tribale, qui s’appuie sur une multiplicité d’allégeances, a permis de porter un autre regard à la fois sociologique et politique sur certains conflits contemporains. Ont contribué aux différentes séances du séminaire Pascal Sévérac, Ariel Suhamy, Mathieu Trachman, Charles Ramond, François Dingremont, François Flahault, Nicolas Israel.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Lorenzo Vinciguerra, « Les origines philosophiques de la notion d’individu à l’âge classique. Philosophie, théologie, anthropologie (II) », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 584-585.

Référence électronique

Lorenzo Vinciguerra, « Les origines philosophiques de la notion d’individu à l’âge classique. Philosophie, théologie, anthropologie (II) », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 17 août 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/22104

Haut de page

Auteur

Lorenzo Vinciguerra

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org