Navigation – Plan du site
Conférences complémentaires
Sociologie

Penser les actions collectives en République populaire de Chine

Chloé Froissart
p. 579

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Chloé Froissart, maître de conférences à l’Université Rennes-II

1Cet enseignement a eu un double objectif : d’une part donner aux étudiants des outils théoriques et méthodologiques pour appréhender les actions collectives en Chine et d’autre part, s’appuyer sur l’analyse de cas concrets. Il s’est agi dans un premier temps de contraster les approches en science politique et en sociologie politique. Une attention particulière a été apportée à la manière dont Kevin O’Brien et Li Lianjiang ont renouvelé l’analyse des actions collectives en Chine en faisant dialoguer le terrain avec les théories des mouvements sociaux, mais aussi en dégageant l’analyse des actions collectives du paradigme transitologique, sans pour autant renoncer à penser l’articulation du social et du politique, et appréhender comment celles-ci transforment le régime de l’intérieur. Une question centrale a guidé cette conférence : comment aborder la spécificité des actions collectives en régime autoritaire et comment, en retour, l’analyse des actions collectives nous permettent-elles de penser la spécificité du régime chinois ? En nous appuyant sur des matériaux de première main ainsi que sur des textes de sociologues spécialistes de la Chine, différents thèmes ont été ensuite abordés : le mouvement pour la défense des droits, l’analyse d’épisodes de contestation, le rôle du droit et des médias comme nouvelles ressources de la contestation, les questions que soulève l’organisation en régime autoritaire à travers le développement des « ONG » spécialisées dans la défense des droits des citoyens.

2Cet enseignement a également été l’occasion pour les étudiants travaillant sur les mobilisations en Chine de présenter leurs travaux et de bénéficier d’un retour critique et constructif.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Chloé Froissart, « Penser les actions collectives en République populaire de Chine », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 579.

Référence électronique

Chloé Froissart, « Penser les actions collectives en République populaire de Chine », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 21 août 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/22096

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org