Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Linguistique, sémantique

Typologie linguistique de l’Asie orientale

Hilary Chappell
p. 507-508

Entrées d’index

Index thématique :

Linguistique‚ sémantique
Haut de page

Texte intégral

Hilary Chappell, directrice d’études

Typologie de la phrase dans les langues chinoises

1Ce séminaire a été consacré à l’ensemble des différents types de phrases qu’on trouve dans les langues et les dialectes chinois, en se concentrant sur les plus courantes.

2L’une des caractéristiques essentielles des langues sinitiques (ou chinoises) est qu’elles possèdent des prédicats complexes sous la forme de ce qu’on appelle communément des constructions verbales en séries. Elles mettent en jeu plusieurs verbes dans une même phrase qui entretiennent entre eux des relations sémantiques diverses et elles sont très souvent la source diachronique des syntagmes prépositionnels dont le groupe nominal établit les rôles de l’agent, de l’objet, de l’instrument, du comitatif, du bénéficiaire, etc. Le but du séminaire a été de proposer une caractérisation typologique plus fine de ces phrases en examinant leurs propriétés syntaxiques dans un échantillon de diverses langues chinoises. Les structures étudiées ont été les suivantes : 1) La structure dite “disposale” (à objet pré-verbal) ; 2) Les structures passives et causatives ; 3) Les constructions à double objet et les ditransitifs ; 4) La modalité au niveau de la phrase ; 5) Structures interrogatives et marqueurs du discours en fin de phrase ; 6) La phrase et les systèmes aspectuels.

3Après avoir discuté ces structures les plus répandues dans les langues sinitiques au niveau de la phrase, on a abordé plus en détail le thème de la modalité et ses manifestations diverses, en particulier les constructions qui codent l’interrogation, la négation, les verbes modaux auxiliaires et l’impératif, autant de domaines qui ont été l’objet de peu de recherches jusqu’à aujourd’hui. On a pu ainsi vérifier que la négation est toujours très liée avec toutes ces catégories, mais plus encore avec l’interrogation, du fait même que les adverbes de négation se sont souvent développés en marqueurs de question en fin de phrase. De plus, dans de nombreuses langues sinitiques du sud, les négatifs fusionnent régulièrement avec des verbes modaux et des marqueurs de l’impératif, créant ainsi de nouveaux verbes modaux négatifs et des marqueurs spécialisés dans l’expression de l’impératif négatif.

4Le professeur Ll Rulong de l’Université de Xiamen (Amoy, Chine) et la professeure Yunji Wu de l’Université de Melbourne, dans le cadre d’un séjour de un mois chacun, sont intervenus à plusieurs reprises dans le cadre du séminaire pour présenter leurs travaux les plus récents sur la dialectologie chinoise, en particulier sur la syntaxe des dialectes min et hakka (M. Li) et sur l’évolution des systèmes aspectuels en chinois (Mme Wu), Le professeur William Croft de l’Université du Nouveau-Mexique (États-Unis), directeur d’études associé à l’EHESS en mai-juin 2012, a aussi donné plusieurs conférences sur le système aspectuel en linguistique générale dans le cadre théorique de la RCG (Radical Construction Grammar), qu’il développe depuis plus d’une décennie et présenté son nouvel ouvrage, Verbs : Aspect and Causal Structure (Oxford University Press, 2012).

5Communications dans des colloques internationaux : « Grammaticalization of SAY verbs in different periods of Chinese linguistic history ». Colloque EACL-7, Université Ca’ Foscari, Venise, 13-15 septembre 2011 (avec Alain Peyraube) ; « Formation processes for verbal aspect : perfectives in the Sinitic languages of Flunan ». Colloque EACL-7, Université Ca’ Foscari, Venise, 13-15 septembre 2011 (avec Yunji Wu) ; « Intersubjectivity in Sinitic : from verbs of saying to attitudinal discourse markers ». Colloque final du projet NSC-ANR, intitulé : Reflections of diachronic change mir-rored in early Southern Min texts. National Tsing Hua University, Hsin-Chu, Taiwan, 26-27 novembre 2011 ; « Word order disharmony in Sinitic comparatives : synchronic and diachronie variation ». Conférence annuelle de l’Australian Linguistics Society, Australian National University, Canberra. 1-4 décembre 2011 ; « Language contact in Northwestern Hunan : Stratification and hybridization in Waxiang ». Deuxième symposium international sur la langue et le discours chinois, Nanyang Technological University, Singapour. 9-11 juin, 2012 (conférencière plénière) ; « Typological change in Sinitic languages : The role of language contact and hybridization in linguistic evolution ». 4e congrès international de sinologie, Academia Sinica, Taiwan. 20-22 juin, 2012 (conférencière invitée).

Publications

  • Avec Sandra Thompson, Hanyu huayu-zhong de guanlianci “de” de yuyi he yuyong 汉语话语中的关联词“的"的语义和语用 (The semantics and pragmatics of associative de in Mandarin discourse), East Asian Linguistics « 东方语言学 » Dongfang Yuyanxue, n° 10, 2011, p. 73-92.
  • « Pan-Sinitic object markers : morphology and syntax », dans Breaklng down the Barriers : Interdisciplinary Studies in Chinese Linguistics and Beyond, sous la dir. de Cao Guangshun, Hilary Chappell, Redouane Djamouri et Thekla Wie-busch, 2 vol., Taipei, Academia Sinica.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Hilary Chappell, « Typologie linguistique de l’Asie orientale », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 507-508.

Référence électronique

Hilary Chappell, « Typologie linguistique de l’Asie orientale », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/22007

Haut de page

Auteur

Hilary Chappell

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org