Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Sociologie

Mondes naturels et mondes culturels. Sociologie historique des configurations de savoir

Jean-Louis Fabiani, Noël Barbe et Jean-François Bert
p. 410-411

Entrées d’index

Index thématique :

Sociologie
Haut de page

Texte intégral

Jean-Louis Fabiani, directeur d’études

Le modèle disciplinaire en question

1Au cours de l’année, le directeur d’études a organisé, seul ou avec des collègues, quatre enseignements, dont trois séminaires de recherche et un cours de M1, en collaboration avec Daniel Cefaï et Benoît Hachet, « Domaines de la sociologie ». Le séminaire « Philosophie/sociologie » fait l’objet d’un compte rendu au titre de la direction d’études de Bruno Karsenti. Le séminaire « Le modèle disciplinaire en question » a prolongé des interrogations inaugurées il y a quelques années sur l’analyse sociologique des configurations disciplinaires. Le sociologue contemporain qui prend comme objet la notion de discipline se trouve immédiatement placé devant un paradoxe. D’un côté, son savoir lui permet de comprendre que la notion même de système des disciplines peut être renvoyée à un âge métaphysique du savoir. À ce titre, il convient sans doute de ne pas en exagérer l’importance épistémologique. D’un autre côté, le sociologue pratique comme les autres représentants des savoirs une activité subsumée sous une institution particulière, qui est pourvue d’un objet à peu près stabilisé, même s’il est vague, d’une association professionnelle, d’un code de déontologie. Ce dispositif le conduit presque automatiquement à pratiquer la défense du corps. Celui qui entend objectiver le système des disciplines est donc pris entre deux feux, celui de son savoir, qui a des effets puissamment corrosifs sur l’idéologie disciplinaire et sur la division rationnelle des connaissances en départements ou compartiments, celui de sa croyance inévitable et statutaire en l’existence d’une discipline pourvue de délimitations précises et d’un territoire mesurable et cadastrable, configurable à partir d’un programme de recherche, fût-il lâchement défini. Une discipline est toujours une convention provisoire. Provisoire, certes, mais parfaitement durable. Le séminaire a successivement abordé les différentes approches de l’analyse des disciplines, notamment les recherches d’Andrew Abbott et d’Helga Nowotny, et a abordé un certain nombre de conjonctures où la question des frontières disciplinaires est centrale : le pragmatisme de William James, l’analyse du système d’enseignement par Durkheim, la constitution des savoirs statistiques et les différents styles narratifs de l’archéologie. George Steinmetz, directeur d’études invité, a présenté son travail en cours sur les différentes formes d’émergence de la sociologie historique dans différents pays. Le séminaire « Marxisme et sciences sociales », qui associe depuis trois ans le directeur d’études avec Noël Barbe et Jean-François Bert, a permis à plusieurs chercheurs de confronter leurs travaux en cours sur les différents usages du marxisme en sociologie, en anthropologie et en économie. Éric Brun (EHESS), François Pouillon (EFIESS), Enzo Traverso (Université de Picardie), Thierry Pouch (Université de Reims), Hervé Touboul (Université de Franche Comté), Jérôme Lamy et Arnaud Saint-Martin (CNRS) sont intervenus.

2À Central European University, le directeur d’études a donné les cours suivants : Intellectuals, cultural players et advanced methods. Il a eu l’occasion de présenter son travail à l’Université de Graz où il était l’invité principal de la Spring School consacrée à l’histoire des sciences sociales et à Sofia, à l’occasion du colloque « Nouveaux médias et démocratie ». Il a également exposé ses recherches à l’International Conference on cultural policy research à Barcelone en juillet 2012 où il était keynote speaker. Il a enfin enseigné à l’UNSAM de Buenos Aires en août 2012.

Publications

  • « Rethinking the Enlightenment, or thinking the Enlightenment for the first time », Approaching Religion, vol. 1, n° 2, 2011, p. 7-11 (on line journal).
  • « The two Boltanskis » (review), European Journal of Sociological Theory, 2011, vol. 14, p. 401-406.
  • « Les festivals dans la sphère culturelle en France », dans Festivals et sociétés en Europe XIXe-XXIe siècle, sous la dir. de Philippe Poirrier, Territoires contemporains, nouvelle série – 3, janvier 2012, disponible en ligne : http://tristan.u-bour-gogne.fr/​UMR5605/​publications/​Festivals_societes/​JL_Fiabani.htm.
  • Avec Sophie Biass, « Une visite de la Sammlung Hoffmann à Berlin : découverte d’un espace “semi-ouvert” », dans Collectionner ? Territoires, objets, destins, sous la dir. d’Odile Vincent, Paris, Creaphis, 2011, p. 101-118.
  • « Du chaos des disciplines à la fin de l’ordre disciplinaire », Pratiques. Linguistique, littérature, didactique, n° 153-154, juin 2012, p. 129-140.

Jean-Louis Fabiani, directeur d’études
Noël Barbe, conseiller pour l’ethnologie au ministère de la Culture
Jean-François Bert, postdoctorant

Anthropologie, sciences sociales et marxisme

3Cf. le compte rendu du séminaire « Le modèle disciplinaire en question ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Louis Fabiani, Noël Barbe et Jean-François Bert, « Mondes naturels et mondes culturels. Sociologie historique des configurations de savoir », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 410-411.

Référence électronique

Jean-Louis Fabiani, Noël Barbe et Jean-François Bert, « Mondes naturels et mondes culturels. Sociologie historique des configurations de savoir », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 27 avril 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21925

Haut de page

Auteurs

Jean-Louis Fabiani

Articles du même auteur

Noël Barbe

Jean-François Bert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org