Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Anthropologie des systèmes mondiaux

Jonathan Friedman et Éric Wittersheim
p. 336-337

Texte intégral

Jonathan Friedman, directeur d’études
Éric Wittersheim, maître de conférences (en cours de nomination)

1Le séminaire de cette année s’est concentré sur cinq thèmes. Après la revue de la littérature courante sur les systèmes mondiaux et la mondialisation, dont une partie était consacrée à la littérature sur les « assemblages » (Deleuze, Latour, etc.), nous sommes passés à l’anthropologie des pouvoirs, l’État et la gouvernance dans une perspective comparative et globale. Les questions de l’autochtonie, le régionalisme, pluralisme ethnique et multiculturalisme, sont tous considérés dans leur contexte étatique. Nous avons utilisé dans nos discussions les cas empiriques des rapports entre l’État et les minorités ethniques, autochtones et régionales comme les transformations récentes de la gouvernance en Europe et aux États-Unis. Nous avons aussi discuté la question des idéologies nationalistes, fondamentalistes, libérales comme variations sur une seule logique dont les variations dépendent des conjonctures historiques spécifiques, donc du contexte systémique mondial. La question de la raison étatique et du politiquement correct faisait partie d’une discussion élaborée à partir des exemples d’un livre en train de paraître en français et en anglais (PC Worlds) qui lie l’apparition du politiquement correct à des conjonctures spécifiques articulées à une logique invariante du discours dit associationiste. Finalement nous avons développé les thèmes de l’anthropologie des crises socio-économiques qui nous occupent depuis 2008. Gérard Duménil, spécialiste bien connu de l’analyse des crises capitalistes, a été notre invité, le 15 mai. Il a discuté ces derniers ouvrages avec D. Lévy sur la crise du « néolibéralisme » et nous avons repris les questions du déclin occidental et l’émergence de l’Asie orientale des années précédentes. Notre invité pour le mois de mai-juin a été Jan Nederveen Pieterse, sociologue de la culture et professeur de « global studies » et sociologie à l’Université de Californie, Santa Barbara. Il a donné plusieurs conférences sur les rapports entre les États-Unis, l’Europe et l’Asie orientale, et sur les cultures de crises. Sa collègue France Winddance Twine, professeur de sociologie à Université de Californie (Santa Barbara), a donné une conférence sur les transformations de la reproduction biologique et le tourisme reproductif.

2Pendant l’année, j’ai participé aux colloques suivants : invité comme keynote : Danish Archaeological Association, octobre 2011 ; American Anthropological Association, novembre 2011 : « Does city air make one free ? – Urban identity and the revolutionary moment », chair, et « The particular conjuncture : oil, crisis, and theory » où j’ai présenté ma contribution au livre d’Andrea Behrends et Stephen Reyna, Crude Domination, New York, Beghahen Books, 2011 ; invité à l’Université d’Ottawa, janvier 2012 pour une série de conférences pour les départements d’anthropologie, économie et sciences politiques ; invité au colloque Global studies conference : « The crisis in global governance ». Intervention : « If you don’t know where you are going, any road will get you there », février 2012. Invité en mars 2012 dans le séminaire de Stéphane Dufoix de l’Université de Nanterre. Intervention sur la critique de l’approche « globalisante » du point de vue des systèmes mondiaux.

Publications

Jonathan Friedman

  • « The dialectic of cosmopolitanization and indigenization in the Contemporary World System : Contradictory Configurations of Class and Culture », dans Fetschrift for Maurice Godelier, sous la dir. de Laurent Dousset et Serge Tcherkezoff, chap. 9, New York, Berghan, 2012.
  • « States, hinterlands and governance in Southeast Asia », Focaal, 2011, p. 117-122.
  • « Préface », dans Sauveur Pierre Étienne, Haïti, La République dominicaine, Cuba : État, économie et société, 1492-2009, Paris, L’Harmattan, 2011.
  • « Globalization in anthropology », dans Handbook of Socio-cultural Anthropology, sous la dir. de James Carrier et Deborah Gewertz, Oxford, Berg, 2012.
  • « Putting globalization in its place : Class representations and class realities in a global System in transformation », dans Class for Anthropologists, sous la dir. de James Carrier et Don Kalb, Berghan, 2012.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jonathan Friedman et Éric Wittersheim, « Anthropologie des systèmes mondiaux », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 336-337.

Référence électronique

Jonathan Friedman et Éric Wittersheim, « Anthropologie des systèmes mondiaux », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21864

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org