Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Anthropologie historique

Histoire, idées, cultures et sociétés des mondes juifs traditionnels

Sylvie Anne Goldberg
p. 321-323

Entrées d’index

Index thématique :

Anthropologie historique
Haut de page

Texte intégral

Sylvie Anne Goldberg, directrice d’études

Comment s’est-on raconté l’histoire en Ashkénaze ?

1Poursuivant la recherche entreprise sur la formation du monde ashkénaze en Europe du Nord, cette année, le séminaire s’est particulièrement intéressé à la manière dont un récit des origines s’est édifié, permettant au groupe de se distinguer du monde juif oriental. En privilégiant, comme d’habitude, la lecture et l’analyse de textes, on a tenté d’y identifier les « trois phases » définies par Michel de Certeau (L’écriture de l’histoire, 2002) : la phase documentaire, par la constitution « d’archives » fondées sur des témoignages individuels ; la phase explicative, par l’interprétation et la recherche des causes historiques ; la phase représentative, par la mise en forme de la narration historique.

2Cette méthode a permis de mieux saisir la manière dont les productions littéraires et liturgiques de la période du haut Moyen Âge se sont inscrites en tant qu’éléments fondateurs dans la conscience historique spécifique des juifs ashkénazes. Et, en outre, en appréhendant sous cet angle les formes de transmission d’une identité spécifique en France et dans les pays rhénans, articulée autour de quelques grands principes (origine palestinienne, exil, communauté du peuple, loi de l’État, etc.) de comprendre comment ils déterminent les législations et les coutumes, tout en assurant sa reconduction culturelle.

3Des conférenciers extérieurs ont enrichi nos problématiques : Yolande Cohen (Université du Québec à Montréal) est intervenue sur le thème des mythes et de la mémoire des juifs marocains à Montréal ; Alexander Ivanov (Université libre de Saint-Pétersbourg) nous a fait part de ses recherches en cours sur l’historiographie et les représentations des juifs dans la Russie post-soviétique ; Elisheva Baumgarten (Université Bar-Ilan, Israël) a présenté ses travaux sur la piété et la dévotion féminine dans le monde ashkénaze ; enfin, Ada Rapoport-Albert (University College, Londres) a introduit son dernier ouvrage sur le déplacement de la spiritualité féminine dans le judaïsme post-sabbatéen.

4Par ailleurs, j’ai donné la conférence inaugurale du Centre d’études juives, Rachi, à Troyes, et participé à la présentation de Palaces of Time d’Elisheva Carlebach, à l’Institut Leo Baeck de Jérusalem avec un texte intitulé « Timing the Art of Jewish Time ».

Initiation aux études juives

5Ce séminaire vise à pallier les manques universitaires français dans le champ des études juives qui offrent peu d’approche scientifique globale. En proposant de saisir les enjeux historiographiques et méthodologiques de ce domaine, nous avons, cette année, analysé les questions fondamentales de la périodisation, du genre, ainsi que les notions de rupture et de continuité dans l’histoire juive.

Publications

  • « Is time a gendered affair ? Category and concept : “woman” and “mitzvah” », dans Tov Elem : Memory, Community and Gender in Medieval and Early Modem Jewish Societies. Essays in Honor of Robert Bonfil, sous la dir. de Elisheva Baumgarten, Amnon Raz-Krakotzkin et Roni Weinstein, Jérusalem, Bialik Institute, 2011, p. 15-28.
  • « Na’asse ve-nishma – “nous ferons et nous entendrons”. De la croyance dans le judaïsme », dans Le Croire au cœur des sociétés et des cultures, sous la dir. de Pierre Gisel et Serge Margel, Turnhout, Brepols, collection « Bibliothèque des sciences religieuses », 2011, p. 43-63.
  • « Exil », dans Enzyklopädie jüdischer geschichte und kultur/Encyclopedia of Jewish History and Culture, Stuttgart/Weimar, Verlag J. B. Metzler, 2012, p. 295-304.
  • « Entre histoire et civilisation. Juifs et judaïsme au miroir des historiens », dans La civilisation du judaïsme, de l’exil à la diaspora, sous la dir. de Shmuel Trigano, Paris, Éditions de l’Éclat, 2012, p. 53-69.
  • « Jérusalem ici et maintenant : en Pologne d’avant les partages », dans La civilisation du judaïsme, de l’exil à la diaspora, op. cit., p. 261-276.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvie Anne Goldberg, « Histoire, idées, cultures et sociétés des mondes juifs traditionnels », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 321-323.

Référence électronique

Sylvie Anne Goldberg, « Histoire, idées, cultures et sociétés des mondes juifs traditionnels », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21850

Haut de page

Auteur

Sylvie Anne Goldberg

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org