Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Europe centrale et orientale

Histoire sociale et culturelle de la Russie, XVIIIe-début du XXe siècle

Wladimir Berelowitch
p. 287

Texte intégral

Wladimir Berelowitch, directeur d’études

Historiographie et sciences sociales en Russie (XIXe-début du XXe siècle)

1Dans le cadre de ce séminaire, nous avons poursuivi notre enquête sur l’articulation entre histoire universelle et histoire nationale dans les universités russes à partir du milieu du XIXe siècle. L’étude, qui a suivi un plan chronologique, a été consacrée tout d’abord aux structures de l’enseignement supérieur de l’histoire : histoire des chaires dans les différentes universités et quelques instituts, organisation des thèses et doctorats, formation des professeurs. Une attention particulière a été accordée, mais de façon encore non exhaustive, aux séjours des futurs enseignants dans les universités européennes, depuis le ministère d’Ouvarov à l’Éducation nationale. Le deuxième aspect de cette étude a été l’examen des lieux de contact et de travail commun des enseignants d’histoire nationale et d’histoire universelle, en particulier, et en dehors des cadres institutionnels, dans les lieux d’édition et les sociétés savantes. Le troisième volet de cette articulation a été une étude des contenus, à savoir des textes, notamment des préfaces et chapitres introductifs (conceptuels, méthodologiques, historiographiques) des grands cours et manuels d’histoire russe ou d’histoire antique ou européenne, et de façon générale de textes de caractère programmatique ou théorique (articles, traités, manuels, etc.).

Publications

  • « Pis’mo russkogo studenta otcu v petrovskoe vremja (Lettre d’un étudiant russe à son père à l’époque de Pierre le Grand) », dans Soslovija, instituty i gosudarstvennaja vlast’ v Rossii (Srednie veka i rannee Novoe vremja) : sbornik statej pamjati akademika L. V. Cherepnina (Ordres, institutions et pouvoir d’État en Russie au Moyen Âge et au début des Temps modernes : recueil à la mémoire de l’académicien L. V. Cherepnin), sous la dir. de Valentin Janin et Vladislav Nazarov, Moscou, Jazyki slavjanskoj kul’tury, 2011, p. 821-836.
  • « Guvernery v sem’e Golicynyh, 1760-1780 gody » (Les précepteurs dans la famille des Golicyn, années 1760-1780), dans Frankojazychnye guvernery v Evrope VII-XIX vv. (Les gouverneurs francophones en Europe du XVIIe au XIXe siècle), sous la dir. d’Aleksandr Chudinov, Vladislav Rzheutskij, Moscou, Institut vseobshchej istorii, Francuzskij ezhegodnik, 2011, p. 190-217.
  • « Catherine II autoportraitiste : l’auto-invention d’un monarque », dans Autobiographies souveraines, sous la dir. de Pierre Monnet et Jean-Claude Schmitt, Paris, Publications de la Sorbonne, 2012, p. 323-340.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Wladimir Berelowitch, « Histoire sociale et culturelle de la Russie, XVIIIe-début du XXe siècle », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 287.

Référence électronique

Wladimir Berelowitch, « Histoire sociale et culturelle de la Russie, XVIIIe-début du XXe siècle », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 21 août 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21825

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org