Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe
Études allemandes

Histoire socioculturelle des relations franco-allemandes, XIXe-XXe siècles

Michael Werner
p. 279

Texte intégral

Michael Werner, directeur d’études

Historiographie franco-allemande et transferts culturels

1Pendant l’année, nous avons provisoirement clos l’enquête sur les relations franco-allemandes pendant l’entre-deux-guerres. Deux thématiques, liées entre elles, ont été au centre du travail : le renouveau, sur le plan intellectuel, des études sur la perception et la transposition de ces savoirs dans le domaine du cinéma. Concernant la première, nous avons analysé l’essor conjoint de la phénoménologie et de la Gestaltpsychologie en Allemagne et les échos que ces courants ont trouvé en France, notamment à travers les travaux de Merleau-Ponty et A. Gurwitsch. Parallèlement, il fallait étudier les médiations vers les sciences sociales françaises (Georges Gurvitch), Le développement du cinéma dit « expressionniste » (Fritz Lang, Murnau) a fourni un terrain empirique bienvenu, qui a permis de mettre en évidence l’incidence de l’évolution technique sur la transformation du regard et sur l’émergence d’un nouveau langage des formes combinant l’image et le mouvement. L’étude des théories filmiques de Siegfried Kracauer et Lotte Eisner, deux émigrés allemands à Paris, a servi à éclairer à la fois le rôle du cinéma comme vecteur des mutations culturelles et l’appropriation du nouveau médium par des esthétiques tant matérialistes que formalistes. Nous avons mis en évidence la dynamique propre du champ cinématographique, pourtant resté marginal dans les débats esthétiques de l’époque. Comme tous les ans, une attention particulière a été portée aux approches méthodologiques de ces thèmes. Cristina Reimann et Wolfgang Kaschuba (HU Berlin) ont bien voulu accepter d’animer des séances en cours d’année.

Publications

  • « Musik als Handlung. Zu einigen Schwierigkeiten beim Arbeiten über Musik. Statt eines Nachworts », dans Musik-Kontext-Wissenschaft. Interdisziplinäre Forschung zu Musik. Musiques-contextes-savoirs. Perspectives interdisciplinaires sur la musique, sous la dir. de Talia Bachir-Loopuyt, Sara Iglesias, Anna Langenbruch et Gesa zur Nieden, Francfort-sur-le-Main, Bern, Peter Lang, 2012, p. 261-269.
  • « Apports et limites de la triangulation. Le Maghreb dans les relations scientifiques franco-allemandes au XIXe siècle », dans Savoirs d’Allemagne en Afrique du Nord. XVIIIe-XIXe siècles, sous la dir. d’Ahcène Abdelfettah, Alain Messaoudi et Daniel Nordmann, Paris, Bouchène, 2012, p. 275-285.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michael Werner, « Histoire socioculturelle des relations franco-allemandes, XIXe-XXe siècles », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 279.

Référence électronique

Michael Werner, « Histoire socioculturelle des relations franco-allemandes, XIXe-XXe siècles », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21818

Haut de page

Auteur

Michael Werner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org