Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Histoire et civilisations de l’Europe

Histoire politique de l’Europe

Jordi Canal, Vincent Duclert, Steven Englund, Bertrand Joly et Vincent Duclert
p. 223-225

Texte intégral

Jordi Canal, maître de conférences
Vincent Duclert, professeur agrégé

Identités politiques du sud et du sud-est européens

1Pour sa deuxième année, le séminaire a poursuivi l’étude des « Identités politiques du sud et du sud-est européens », avec une inflexion portée en direction des situations nationales, particulièrement de la péninsule ibérique (Jordi Canal), de la Roumanie et de la Turquie (Vincent Duclert), Le séminaire a accueilli deux professeurs invités, Avner Ben Amos (Université de Tel Aviv) pour une « Histoire de l’enseignement de l’histoire en Israël. Débats scientifiques et politiques », et Florin Turcanu (Faculté des sciences politiques de l’Université de Bucarest) pour une étude des « Circulations intellectuelles et culturelles entre la France et la Roumanie. Paris-Bucarest ». Le séminaire s’est appliqué également à interroger le rôle (ou non) des historiens et des chercheurs en sciences sociales dans les processus de construction des mémoires, de politisation, de démocratisation dans l’Europe des sud, et à réfléchir aux notions d’histoire politique, d’histoire contemporaine et d’histoire européenne (nb : ce séminaire s’inscrit dans le cadre des activités communes à l’EHESS et à la Faculté des sciences politiques de l’Université de Bucarest, concrétisées cette année par la signature le 31 mai 2012 d’un accord de programme de master commun « Politiques en Europe », dispensé en français dans les deux institutions).

Publications

Vincent Duclert

  • Avec Isabelle Backouche, « Maison de l’histoire de France ». Enquête critique, Paris, éditions de la Fondation Jean-Jaurès, 2012, 347 p. (avec annexes publiées en ligne sur le site de la Fondation Jean-Jaurès).
  • L’affaire Dreyfus, 3e édition augmentée, Paris, La Découverte, coll. « Repères », 2012, 128 p.
  • « Le Bal du moulin de la Galette de Pierre-Auguste Renoir, 1876 », dans Les imaginaires du bal au XIXe siècle, Tours, Université François-Rabelais, coll. « Cahiers d’histoire culturelle », 2011, p. 205-227.
  • « Problèmes internationaux. Aux sources du premier génocide. Nouveaux documents sur les grands massacres arméniens dans l’Empire ottoman 1894-1896 », Cahiers Jaurès, n° 201-202, juillet-décembre 2011, p. 197-218.
  • « Bergson-Jaurès. De la dispute des systèmes à la dignité de la philosophie », dans Annales bergsoniennes, tome V, Bergson et la politique. De Jaurès à aujourd’hui, Paris, PUF, coll. « Épiméthée », 2012, p. 107-118.

Vincent Duclert, professeur agrégé
Steven Englund, professeur à l’American University in Paris
Bertrand Joly, professeur à l’Université de Nantes

Le fait antisémite, milieu XIXe-milieu XXe siècle. Expressions, représentations, réfutations

2Le fait antisémite a engendré en Europe, du milieu du XIXe siècle à la « solution finale », des processus majeurs de persécution politique, sociale et raciale, qui ont profondément affecté les sociétés modernes ou traditionnelles. Sa connaissance historienne implique des enquêtes nombreuses, la mobilisation de sources différenciées, l’examen des normes et des discours, l’étude des historiographies, les méthodes des sciences sociales. L’objet de ce séminaire, qui s’étendra sur plusieurs années, veut inscrire le fait antisémite dans une histoire politique de l’Europe contemporaine. Dans cette étude au long cours, le cas français étudié est confronté à d’autres situations nationales/impériales (Angleterre, Belgique, Espagne, Allemagne, Autriche-Hongrie, Russie, Roumanie) et inscrit dans un espace de circulations des idéologies. On s’intéressera aux conceptions intellectuelles, aux groupes sociaux et aux acteurs individuels, aux phénomènes d’imprégnation de la société, aux dimensions du préjugé, du mythe et de la rumeur, aux comportements des institutions et des pouvoirs réguliers (État, Armée, Église...) aux formes de la réfutation et à celles du combat contre l’antisémitisme. Le séminaire intègre une discussion sur le cas américain (États-Unis), les situations moyen-orientales (Empire ottoman), les espaces coloniaux (Algérie), Il s’interroge aussi les racines de la judéo-phobie sous l’Ancien Régime.

3Cette première année s’est centrée sur l’étude des phénomènes antisémites du milieu du XIXe siècle jusqu’à la fin des années 1880. Une introduction générale a défini le cadre théorique et empirique du séminaire (Steven Englund : « Pour une histoire transnationale de l’antisémitisme », Bertrand Joly : « L’antisémitisme dans sa traduction politique », Vincent Duclert : « Relire l’antisémitisme. Critiques et réfutations intellectuelles »), Puis Steven Englund et Bertrand Joly ont présenté un état des connaissances (« Que savait-on de l’antisémitisme au XIXe siècle ? Travaux érudit et savants »), avec Pierre Sorlin, professeur émérite à l’université de Paris Sorbonne nouvelle-Paris 3. Ont suivi les exposés de Silvia Marton, professeur à la faculté des sciences politiques de l’université de Bucarest, sur « “La question juive”, composante clef du nationalisme roumain au XIXe siècle », et d’Emmanuel Kreis, docteur de l’EPHE, sur « L’antisémitisme sous le Second Empire. Le cas de Gougenot des Mousseaux », et de Damien Guillaume, doctorant à l’EHESS, chercheur associé au Zentrum für Antisemitische Forschungen-Berlin, sur la « Naissance de l’antisémitisme politique en France et en Allemagne dans les années 1880 ». Les séances régulières ont porté sur les formes politiques comparées de l’antisémitisme dans les villes capitales de Berlin, Budapest, Vienne et Paris, et au fond religieux et culturel de la judéophobie et ses prolongements politiques en France, Allemagne et Autriche-Hongrie (Steven Englund), sur l’antisémitisme en France dans les années 1880, particulièrement durant la période boulangiste (Bertrand Joly), enfin sur les réfutations intellectuelles et politiques de l’antisémitisme dans les années 1880 en France (Vincent Duclert).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jordi Canal, Vincent Duclert, Steven Englund, Bertrand Joly et Vincent Duclert, « Histoire politique de l’Europe », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 223-225.

Référence électronique

Jordi Canal, Vincent Duclert, Steven Englund, Bertrand Joly et Vincent Duclert, « Histoire politique de l’Europe », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 21 août 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21770

Haut de page

Auteurs

Jordi Canal

Articles du même auteur

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Steven Englund

Bertrand Joly

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Vincent Duclert

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org