Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Histoire
Problèmes généraux

Pratiques et politiques éditoriales contemporaines, XIXe-XXIe siècle : de la « librairie scientifique » du XIXe siècle au savoir numérique

Valérie Tesnière
p. 121

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

Valérie Tesnière, directrice d’études

Histoire de l’édition scientifique

1Le séminaire a poursuivi l’étude de l’organisation du travail intellectuel (métiers et formes éditoriales) au cours des deux derniers siècles afin de mesurer les évolutions de la publication scientifique contemporaine sur la longue durée, en incluant le passage au numérique. L’articulation des pratiques d’enseignement, de recherche et de publication, déjà abordée précédemment, a été illustrée cette année par Caroline Ehrhardt, à travers l’exemple de l’édition de cours de mathématiques par Émile Borel.

2La session a également approfondi l’articulation des formes éditoriales et documentaires au cours de deux séances, dont l’une, animée par Andrew Barros sur l’édition scientifique à l’intersection du nationalisme et l’internationalisme, a permis de mesurer l’influence des pratiques archivistiques et documentaires dans l’écriture de l’histoire (Pierre Renouvin, les Documents français, et la Kriegsschuldfrage, 1914-1936), tandis que la seconde analysait les nouveaux outils bibliographiques internationaux et la problématique documentaire au lendemain de la Première Guerre mondiale.

3Le séminaire s’est surtout centré sur l’évolution de la structuration formelle de la revue scientifique de la fin du XVIIIe siècle à aujourd’hui. Un corpus d’un millier de titres de langue française parus entre 1800 et 2010 a été établi à partir des occurrences des termes « mémoires, annales, journal » et une enquête a été entreprise, ayant vocation à être prolongée en 2012-2013. La méthodologie, définie avec les participants du séminaire, consiste à croiser une approche statistique et une analyse plus thématique de certains segments, comme par exemple l’astronomie. Une étude comparative du Journal de l’École polytechnique, des Annales des Ponts et des Annales des Mines a ainsi permis de cerner les stratégies éditoriales différentes de trois grands titres institutionnels. Le cas des revues de droit et de leurs stratégies éditoriales a été présenté par Frédéric Audren et Catherine Fillon. Enfin, l’étude de la sociabilité et de l’interactivité des journaux d’annonce d’inventions de la fin de l’Ancien Régime et du début du XIXe siècle, traitée par Liliane Pérez et Marie Thébaud-Sorger, établit des liens avec les produits éditoriaux contemporains, notamment ceux publiés en ligne. La revue apparaît comme un élément central dont il importe de dresser une généalogie précise pour mesurer les mutations en cours actuellement avec le numérique et Internet.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Valérie Tesnière, « Pratiques et politiques éditoriales contemporaines, XIXe-XXIe siècle : de la « librairie scientifique » du XIXe siècle au savoir numérique », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 121.

Référence électronique

Valérie Tesnière, « Pratiques et politiques éditoriales contemporaines, XIXe-XXIe siècle : de la « librairie scientifique » du XIXe siècle au savoir numérique », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 17 août 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21671

Haut de page

Auteur

Valérie Tesnière

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org