Navigation – Plan du site
Enseignements EHESS
Archéologie

Cultures, technologies et échanges de la pré et protohistoire en Méditerranée

François Briois
p. 101-102

Entrées d’index

Index thématique :

Archéologie
Haut de page

Texte intégral

François Briois, maître de conférences

Genèse et diffusion des sociétés agropastorales en Méditerranée

1La question de l’émergence des premières architectures au Proche-Orient a été au centre de la thématique développée dans le séminaire. Le champ chronologique traité couvre la période comprise entre 12 000 et 7 000 avant J.-C. où on peut suivre le très ancien passage entre les dernières sociétés de chasseurs-cueilleurs et les premières sociétés d’agriculteurs et d’éleveurs. Le site Natoufien de Mallaha, dans la vallée du Jourdain, figure parmi les plus anciennes traces de sédentarisation de populations de chasseurs-cueilleurs qui ont pu localement s’implanter dans des environnements favorables. Ces premiers aménagements sont circulaires et semi-circulaires, à demi enterrés avec une couverture en matériaux périssables dont il ne subsiste que des bases de poteaux. Au cours de la première phase de la néolithisation, peut-être la plus cruciale, les agglomérations qui se développent le long de l’axe du Jourdain (Jéricho, Gilgal I, Netiv Hagdud), sur le moyen Euphrate (Mureybet, Jerf el Ahmar), en Haute-Mésopotamie (Çayönü, Hallan Çemi) et jusqu’en Djézireh orientale (Nemrik) sont le propre de chasseurs-cueilleurs stabilisés voire de chasseurs-cultivateurs. Les habitats sont de plan circulaire, semi-enterrés, parfois dotés de banquettes ou de cloisons internes et les dispositifs étaient surmontés de superstructures dont il ne subsiste souvent que les points d’ancrage de poteaux. C’est à cette même période que s’imposent au sein de plusieurs agglomérations du Proche-Orient des bâtiments qui se distinguent par leur taille, leur technique de construction et l’organisation de l’espace intérieur en lien sans doute avec un usage communautaire ou une fonction cérémonielle supposés. Des modèles comparables ont pu être récemment identifiés à Chypre où nous développons un programme de terrain depuis plusieurs années dans le cadre de la mission « néolithisation » dirigée par Jean Guilaine. Les données concernant le village de Klimonas ont d’ailleurs pu faire l’objet d’une présentation au colloque international du PPN7 (7th International Conference on the chipped and ground stone industries of the pre-pottery neolithic) à Barcelone en avril 2012. Le IXe millénaire marque une phase de transition, notamment sur certains sites de la vallée de l’Euphrate, où les habitats domestiques passent progressivement du plan circulaire vers des modèles quadrangulaires avec l’Invention de véritables maçonneries. Les modèles les plus récents adoptent définitivement le plan rectangulaire. Au cours du VIIIe millénaire, plusieurs villages levantins augmentent nettement de taille pour atteindre, pour certains, de grandes dimensions : de dix à quinze hectares comme sur le site de Aïn Ghazal en Jordanie. Dans le corridor levantin et jusque sur l’Euphrate et le Tigre, les sites se diversifient et leur statut plaide en faveur d’une forme précoce de hiérarchisation. À la périphérie, le style de vie serait plus mobile avec des campements de pasteurs ou de chasseurs. À partir des débuts du VIIe millénaire, les grandes agglomérations sont abandonnées et d’autres localités, plus petites, sont alors fondées. C’est à cette période charnière que va s’accentuer le processus de diffusion du Néolithique hors de l’aire motrice proche-orientale.

Publications

  • Avec Jean-Denis Vigne, Isabelle Carrère et Jean Guilaine, « The early process of mammal domestication in the near East. New evidence from the pre-neolithic and pre-pottery neolithic In Cyprus », Current Anthropology, n° 52, supplément 4, 2011, p. 255-271.
  • Avec Jean-Denis Vigne, Antoine Zazzo, Isabelle Carrère, Julie Daujat et Jean Guilalne, « Preliminary data on a new early pre-pottery neolithic site on Cyprus (Ayios Tychonas – Klimonas, ca. 9000 cal. BC) », Néo-Lithics, vol. 11, n° 1, 2011, p. 3-18.
  • Avec Joséphine Lesur, Béatrix Midant-Reynes et Michel Wuttmann, « Domesticates and wild game in the egyptian western desert at the end of the 5th millennium BC : the fauna from KS 43, Kharga Oasis », dans People and Animals in Holocene Africa. Recent Advances in Archaeozoology, sous la dir. de Hélène Jousse et Joséphine Lesur, Report in african archaeology, Francfort, Africa Magna Verlag, 2011, p. 59-74.
  • Avec Béatrix Midant-Reynes, Sylvie Marchand, Yann Tristant, Michel Wuttmann, Morgan De Dapper, Joséphine Lesur et Claire Newton, « Neolithic occupation of an artesian spring, KS043 in the Kharga Oasis, Egypt », Journal of Field Archaeology, vol. 37, n° 3, 2012, p. 178-191.
  • Avec Jean-Denis Vigne, Antoine Zazzo, George Willcox, Thomas Cucchi, Stéphanie Thébault, Isabelle Carrère, Yodrik Franel, Régis Touquet, Chloé Martin, Christophe Moreau, Clothilde Comby et Jean Guilalne, « The first wave of cultivators spread to Cyprus at least 10,600 years ago », Proceedings of the National Academy of Sciences of the United State of America, vol. 102, n° 22, 2012, p. 8445-8449.
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Briois, « Cultures, technologies et échanges de la pré et protohistoire en Méditerranée », Annuaire de l’EHESS,  | 2013, 101-102.

Référence électronique

François Briois, « Cultures, technologies et échanges de la pré et protohistoire en Méditerranée », Annuaire de l’EHESS [En ligne],  | 2013, mis en ligne le 16 juillet 2015, consulté le 21 août 2017. URL : http://annuaire-ehess.revues.org/21656

Haut de page

Droits d’auteur

EHESS

Haut de page
  • Logo L’École des hautes études en sciences sociales
  • Revues.org